Prêt Professionnel

Qu’est-ce qu’un prêt professionnel ?

Le prêt professionnel concerne tous les professionnels, qu’ils soient affiliés à des réseaux de franchise ou qu’ils soient indépendants.

Tous les secteurs d’activités peuvent accéder à ce type de crédit…

Un tel prêt servira à financer les besoins inhérents à ladite activité professionnelle comme servir de trésorerie, acheter des équipements, financer un bien immobilier…

Comme son nom l’indique, un prêt professionnel est un crédit exclusivement réservé aux personnes morales (sociétés) ou aux personnes physiques exerçant une activité professionnelle indépendante (entreprises individuelles).

Le crédit professionnel est un emprunt dont le capital obtenu servira à acheter par exemple des matériels et équipements. Et le périmètre couvert par le prêt pro est très large. En effet, ce mode de financement concerne aussi bien la création de l’entreprise que son fonctionnement (et donc son éventuel développement).
Le prêt professionnel s’adapte aux exigences de tous les profils.

 

Restaurant crédit professionnel financement à Tours

POURQUOI ABCmonTO PRO ?

ABCmonTO PRO, c’est avant tout des femmes et des hommes vivant en (et la) Touraine.

Leur connaissance du tissu économique local, des partenaires, associées à leurs compétences et expériences en font des experts dans le domaine du financement professionnel. Ces courtiers vous accompagnent afin de trouver la meilleure solution pour le développement de votre entreprise.

Un conseiller unique vous est dédié tout au long de la démarche, du montage du dossier jusqu’au déblocage des fonds. Au-delà de vous assurer un taux compétitif, nos experts vous aident à optimiser toutes les modalités de votre prêt, avec les meilleures assurances et garanties du marché.

Pret Professionnel ABCmonTO

LA NATURE DE L’ACTIVITE

La nature de l’activité exercée n’est pas un frein pour obtenir un crédit pro. Il peut s’agir d’une activité commerciale, artisanale, libérale ou agricole. Cependant, la nature de l’activité a une incidence sur le financement :

Exemple :  une activité avec une saisonnalité ne va pas être financée de la même manière qu’une activité ouverte toute l’année…

Un fond de commerce de pharmacie ne vas pas être financé comme celui d’un restaurant…

Les courtiers ABCmonTO sont présents pour vous guider tout le long de votre projet.

LA TAILLE DE L’ENTREPRISE

La taille de l’entreprise ne doit pas être un frein également pour une demande de prêt pro. Toutes les structures professionnelles sont concernées : de la TPE, PME à la grande entreprise.

Par contre, connaitre votre entreprise et sa taille, ses objectifs… sont des points essentiels pour nos courtiers,  afin de cibler les bons interlocuteurs.

Nous avons la volonté d’accueillir tous types de porteurs de projets chez ABCmonTO PRO.

artisan crédit financement tours

financer des droits d’entrée dans une franchise

financer des brevets, marques, logiciels

financer des matériels (informatiques, industriels)...

financer un ensemble immobilier ou autres

financer des parts sociales ou d’actions de société

cabinet-medical-finance-par-pret-pro

Pourquoi faire appel à un courtier ABCmonTO PRO ?

Une aide précieuse dès la naissance de votre structure

Souscrire un prêt professionnel est une étape incontournable pour une entreprise, que ce soit lors de la création ou en cours de vie sociale. Faire appel à un courtier ABCmonTO PRO s’avérera utile pour augmenter ses chances d’obtenir un financement professionnel et optimiser ses conditions d’emprunt.

Une connaissance parfaite du marché

ABCmonTO PRO veille constamment le marché local et celui de la banque et du financement professionnel.

Nous restons donc informés des opportunités, de l’évolution des taux de crédit et des conditions de financement appliquées par les différents organismes de financement.

Comme nous travaillons régulièrement avec différentes banques locales, celles-ci nous accordent des conditions plus avantageuses. Nous avons la volonté de vous guider, de vous conseiller en fonction de votre profil. Nos connaissances approfondies sur plusieurs secteurs d’activité permettent de proposer à nos clients le financement le plus adapté à leurs besoins et objectifs.

Un gain de temps... et bien plus !

Le créateur d’entreprise, comme le particulier pour un crédit immobilier, n’a pas besoin de faire le tour des banques pour comparer les offres. C’est le courtier qui réalise cette tâche chronophage. Pendant que le courtier en financement professionnel fait son travail, l’entrepreneur a tout le temps pour se concentrer à son projet ou continuer à gérer son entreprise.

Les courtiers ABCmonTO PRO maitrise le montage de dossier de financement. C’est pour vous l’assurance d’avoir un dossier solide et pertinent.

Enfin, c’est également le courtier qui présente le dossier de demande de crédit professionnel au banquier. Ainsi, il met en avant les atouts du projet, sans omettre les points faibles, qu’il défend devant le(s) banquier(s).

Pour quel coût ?

Vous pouvez vous baser sur une commission appliquée sur le montant du prêt bancaire (généralement entre 1 à 2 %)

Mais selon la loi Murcef, le courtier en financement professionnel n’est pas rémunéré si aucun contrat n’est signé entre les deux parties.

Un prêt professionnel, pour quoi faire ?

Une création ou la reprise d'une entreprise

Des rachat de parts sociales

Des besoins en trésorerie

Des besoins en équipements

Des besoins en travaux

Des besoins immobiliers

ABCmonTO echanges financement professionnel

Quelles garanties sont demandées pour le prêt professionnels ?

Le nantissement

Le nantissement est une garantie en nature remise par l’emprunteur à son créancier.

Si le capital emprunté ne peut pas être remboursé auprès de l’établissement bancaire, alors celui dispose du ou des biens figurant au contrat de nantissement.

Cela peut concerner plusieurs biens : fonds de commerce, parts sociales, titres…

La caution

La caution peut être représentée par une personne physique. Cette personne se porte garante et donc solidaire de la dette que l’emprunteur s’apprête à contracter. En cas d’incapacité à rembourser par le souscripteur, la personne caution doit assurer le recouvrement de la dette.

Société de caution mutuelle

Dans ce cas, la caution est incarnée par une personne morale. La société de cautionnement mutuel se porte donc solidaire de la dette de l’emprunteur en cas de défaillance de paiement de celui-ci.

Le cautionnement par ce genre de sociétés est plébiscité par les banques puisque celles-ci analysent le dossier avant de s’engager, ce qui représente une garantie supplémentaire. De plus, elles sont dotées du fonds de garantie assurant un remboursement en cas de défaut.

Assurance vie

Le contrat d’assurance vie peut constituer une garantie pour la souscription d’un prêt professionnel. Ce dispositif permet de contourner l’hypothèque voire les frais d’assurance. Deux solutions sont alors disponibles.

Soit l’établissement bancaire est désigné comme bénéficiaire de l’assurance vie, soit le contrat est mis en gage. Cependant, l’emprunteur ne jouit plus des mêmes droits sur son contrat d’assurance vie.

Quels sont les différents types de prêts professionnels ?

Prêt amortissable ou prêt professionnel classique

C’est la forme de crédit professionnel la plus ordinaire. En effet, comme le crédit pour particuliers, le prêt amortissable professionnel consiste à rembourser le capital et les intérêts à échéances régulières sur une durée déterminée.

Il peut couvrir une variété de besoins : acquisition de matériel, de locaux, de véhicules ou encore répondre à un besoin de trésorerie (fond de roulement, acquisition de parts sociales, augmentation de capital…).

Le crédit-bail ou LOA (leasing)

Le leasing est une location avec option d’achat. Plus concrètement, le professionnel va pouvoir utiliser un équipement dont le coût d’acquisition est  parfois au-dessus de ses capacités de financement.

C’est un organisme financier qui va acquérir l’équipement à la place du professionnel et qui va lui permettre de l’utiliser moyennant une redevance. Au terme du contrat établi entre les deux parties, le professionnel pourra soit céder l’usage de l’équipement sans acquisition à la clé, soit l’acheter en devenant son propriétaire sous réserve de régler un montant représentant la valeur résiduelle du bien.

Sachez que l’entreprise n’étant pas propriétaire du bien qu’elle possède en leasing, en cas de liquidation judiciaire, le crédit-bailleur peut exiger la restitution des biens loués, sans action en revendication.

Le prêt In-Fine

Le prêt in-fine est un prêt à taux fixe, non amortissable qui consiste à payer pendant la durée totale du prêt uniquement les intérêts d’emprunt et les assurances de crédit. Le capital lui, est entièrement dû à échéance en une seule fois.

Les banques accordent ce type de crédit aux entreprises solides financièrement. Elles s’assurent de la capacité de l’entreprise à rembourser le capital à échéance du prêt en lui imposant le versement mensuel d’une somme d’argent sur un produit de placement associé au prêt dont elles peuvent contrôler la qualité (nantissement).

Les intérêts sont constants et payés mensuellement, trimestriellement ou annuellement. La durée du prêt in-fine est généralement comprise entre 3 et 15 ans, le montant minimum de souscription est de 21 500 euros et il n’y a pas de montant maximum. La durée du prêt détermine la date de remboursement du capital et le taux d’intérêt.

Simulation - Calculette - prêt immobilier - ABCmonTO

Les crédits de trésorerie

Il existe différents types de facilités de trésorerie qui peuvent être accordés aux entreprises :

La facilité de caisse

qui permet d’avoir un compte débiteur pendant quelques jours si le solde est créditeur sur la période

Le découvert autorisé

qui permet au compte d’être débiteur pour une durée plus longue mais moyennant le paiement d’une commission

Le crédit de campagne

qui permet de financer les activités saisonnières en compensant un décalage éventuel entre l’approvisionnement et la vente.

Les crédits de mobilisation de créance

Afin d’obtenir du financement, l’entreprise peut céder ses créances professionnelles à un banquier qui lui remet en contrepartie une somme correspondant à la valeur de ces créances (moyennant une commission). Plusieurs types de crédits de mobilisation de créance sont possibles :

L’affacturage

L’affacturage est un moyen de financement permettant d’obtenir rapidement une avance de trésorerie par la cession de factures en attente de règlement, ce que l’on définit par “créances clients”.

L’affacturage offre également un service de gestion des encaissements : relance et recouvrement de créances non réglées.

C’est enfin une garantie contre les impayés, appelée “assurance-crédit”, qui intervient en cas de défaut de paiement d’un client.

Nouveau : Le projet de loi de finances rectificative n°3 pour 2020 prévoit un renforcement du poste client des entreprises grâce à l’affacturage.

L’escompte

L’escompte est une technique de financement à court terme qui consiste pour une entreprise à remettre à la banque les traites qu’elle possède sur un client, avant qu’elle n’arrive à l’échéance. Si la banque accepte la traite, elle verse à l’entreprise le montant de sa créance sur son client, déduction faite de frais bancaire. A l’échéance, la banque se retourne vers le client de l’entreprise pour être payé.

Les avantages de l’escompte sont notamment le fait de recouvrer certainement sa créance, en plus avant l’échéance, car même si le client de l’entreprise ne s’exécute pas, la banque ne peut plus se retourner contre l’entreprise.

Mais l’inconvénient principal est que les frais sont très élevés et que la lenteur de la procédure fait que souvent, le besoin qui de trésorerie qui devrait être financé ne l’est pas dans les délais et souvent l’échéance de la traite est tellement rapprochée que les frais d’escompte deviennent une dépense superflue.

La loi Dailly

Cette technique de crédit permet à une entreprise quels que soient sa forme et son secteur d’activité de mobiliser la partie de son poste « clients » qui n’est pas représenté par des effets de commerce.

Cette technique de financement permet donc à une entreprise de bénéficier de crédit en contrepartie de la production de factures représentatives de créances sur ses clients ou de créances sur une collectivité publique (État, région, département, commune).

Il est donc possible de mobiliser une créance sur un client, une subvention obtenue mais non versée, un crédit de TVA, une indemnité d’assurance due mais non réglée, etc.

Nos engagements

EXPERTISE

ACCOMPAGNEMENT

VALEURS

Résumez votre projet à nos conseillers Pros pour être recontacté

Validation du mail :

14 + 8 =